Solidarité et insertion

Les aides pour les personnes confrontées au handicap

La Caf de la Loire intervient en faveur des personnes en situation de handicap ou des familles confrontées au handicap ou à la maladie d’un enfant au travers de trois aides : l’allocation aux adultes handicapés (AAH), l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), l’allocation journalière de présence parentale (AJPP).

L’AAH peut compléter les ressources de la personne en situation de handicap en garantissant un revenu minimal. Son montant dépend des ressources et de la situation professionnelle de l’intéressé.

L’AEEH permet d’aider les parents dans l’éducation et les soins à apporter à l’enfant handicapé.

Par ailleurs, la Caf verse l’allocation journalière de présence parentale (AJPP) aux parents s’occupant de leur enfant gravement malade, accidenté ou handicapé.

Consulter les données chiffrées

 

Les compléments de revenus

La prime d’activité a pour objectif de soutenir le pouvoir d’achat des allocataires aux ressources modestes. Le montant de cette prestation est calculé en tenant compte de l’ensemble des ressources des personnes à charge du foyer.

La branche Famille a rendu accessible cette prestation par le biais d’un service « 100 % dématérialisé, 100 % personnalisé », facilitant ainsi les démarches des demandeurs.

Dans la Loire, près de 30 600 foyers ont ainsi bénéficié de cette prestation, touchant près de 63 100 personnes. Le revenu de solidarité active (RSA).

Lorsque les revenus sont faibles, le RSA peut les compléter afin de garantir un revenu minimal. Sous certaines conditions d’attribution, le RSA est calculé en fonction de l’ensemble des ressources des membres du foyer. Il existe un montant forfaitaire versé pour les personnes sans ressources. La Caf verse le RSA pour le compte du Département.

Consulter les données chiffrées